JESUS-CHRIST A.T et N.T.

 

 

Jésus est Dieu. Il est le père Eternel. Es 9/5. Voir YHWH.

 

Il y a Un seul Dieu qui se manifeste comme Il veut et prend des Noms qui correspondent à ce qu’Il est. Etant donné qu’Il est Celui qui pourvoit à nos septuples besoins, Il a sept Noms principaux.

 

JESUS EST

 

> Dieu notre Justice, Jéhovah -Tsidkenu Jér 23/6 ; Rom 3/24-25 ;Phil 3/9.

 

> Dieu notre Paix, Jéhovah-Shalom. Juges 6/23-24 ; Eph 2/14 ; Col 1/20.

 

> Dieu notre Guide (ou Berger) Jéhovah-Raah Ps 23/1 ; Jn 10/7-11.

 

> Dieu notre Médecin (Celui qui nous guérit, Jéhovah-Rapha Ex 15/26 ; Matt 8/16-17.

 

> Dieu est notre pourvoyeur (ou notre Source) Jéhovah-Jireh Gen 22/13-14 ; Phil 4/19.

 

> Dieu toujours présent, Jéhovah-Shammah Ezé 48/35 ; Ex 33/14-15 ; Matt 28/20 ; Héb 13/5.

 

> Dieu notre Victoire, Jéhovah-Nissi Ex 17/14-15 ; Col 2/14-15 ; 1 Cor 15/57 ; Rom 8/37-39.

 

Ces sept Noms de Dieu révèlent Sa Nature aux êtres humains que nous sommes.

 

Ce sont Ses Noms Rédempteurs.

 

Jésus-Christ était sur terre, l’Image du Dieu invisible Col 1/15. Il n’était pas la deuxième personne de la Divinité. Il était Dieu manifesté dans une chair semblable à la nôtre. Il était Le Rédempteur fait chair.

 

> Dieu est Esprit

Jn 4/23-24 ; Actes 7/48-49 ; Ps 139/7-10 ; 1 Rois 8/27 ; Jér 23/21-27.

 

 

Jésus est Dieu

 

Es 7/14 ; Es 9/5 ; Mal 2/10 ; Gen 1/1 ; Es 43/10-13 ; Ex 3/13-15.

 

Jésus est Homme

 

 

Matt 1/23 ; 1 Tim 3/16 ; 2 Cor 5/19 ; Jn 12/44-45 ; Jn 14/6-10 ; Jn 8/21, 24-28 ; Jn 8/56-58 ; Jn 1/10.

 

> Il y a un seul Dieu

 

Deut 6/4-9 ; Marc 12/20-34 ; Mal 2/10 ; Es 44/2-10 ; Es 45/2-6, 23 ; Es 46/8-9 ; 1 Cor 8/4-6 ; Eph 4/5-6 ; 1 Tim 2/5 ; Jac 2/19 ; Apoc 4/2-3 ; Mal 1/6.

 

> QUI EST LE CREATEUR ?

 

Jésus est Le Créateur

 

Jn 1/10 ; 1 Cor 8/6 ; Héb 1/8-12 ; Apoc 4/8-11 ; Apoc 10/6 ; Apoc 14/6-7 ; Apoc 21/5-7 ; Apoc 22/3 ; Apoc 7/17.

 

Dieu est Le Créateur

Gen 1/1 ; Gen 2/7 ; Job 33/4 ; Ps 33/6 ; Ps 104/30 ; Es 40/28 ; Es 44/24 ; Es 45/10-11 ; Mal 2/10.

 

> QUI EST LE SAUVEUR ?

 

Jésus est Le Sauveur

 

1 Jn 4/14 ; 1 Pi 2/21-24 ; Actes 20/28 ; Luc 3/13 ; Luc 24/21-29 ; Luc 2/10-11; Jn 4/40-42 ; Phil 3/20 ; 1 Tim 1/1-3 ; Ti 1/4 et 2/ 10-13 ; Jude 25.

Dieu est Le Sauveur

Ps 78/34-35 ; Es 47/4 ; et 44/6 et 43/3-11 et 45/21 ; Ps 106/21 ; Luc 1/46-47.

> QUI VIENT ?

 

Jésus vient

1 Thess 3/11-13 ; Matt 25/31-46 ; Ti 2/11-13.

 

Dieu vient

Za 14/3-5 ; 1 Thess 4/13-18 ; Apoc 19/11-16 ; Ps 50/1-6.

 

> QUI EST LE ROCHER ?

 

Jésus est Le Rocher

 

Matt 16/17-19 ; Ac 4/11-12 ; 1 Cor 10/1-4 et Nom 20/1-11 ; Eph 2/20-22 ; 1 Pi 2/6-8.

 

Dieu est Le Rocher

Ps 18/3 ; Ps 31/4 ; Ps 78/35 ; Ps 89/27 ; Es 50/1-6.

 

> QUI EST LE PREMIER ET LE DERNIER ?

 

Jésus Le premier et Le dernier

Apoc 1/8 ; Apoc 22/13.

Dieu est Le premier et Le dernier

Es 41/4 ; Es 43/10-11 ; Es 44/6-8.

 

> QUI EST LE ROI ?

 

Jésus est Le Roi

 

Matt 2/1-6 ; Luc 19/32-38 ; Luc 23/3 ; Jn 18/37 ; Jn 19/21 ; 1 Tim 6/13-15 ; Apoc 15/1-4 ; Apoc 19/11-15.

Dieu est Le Roi

Ps 47 ; Ps 44/5 ; Es 43/10-15 ; Es 44/6-8 ; Jér 10/10 ; Za 14/9.

> QUI EST LE BERGER?

 

Jésus est Le Berger

 

Jn 10/8-12 ; 1 Pi 2/21-25 ; Héb 13/20 ; 1 Pi 5/4.

Dieu est Le Berger

Ps 23 ; Es 40/10-11 ; Ps 100.

> QUI EST « JE-SUIS » ?

Jésus est « Je-Suis »

 

Jn 18/5-8 ; Apoc 1/17-18 ; Jn 8/24-28.

 

Dieu est « Je-Suis »

 

Ex 3/13-14 ; Es 43/10-11, 25.

Tout cela pour vous démontrer par Les Ecritures Saintes que Jésus est Dieu et qu’il n’y en a pas d’autres.

 

Dieu se manifeste comme notre Père, mais Il est aussi La Parole faite chair, le Fils ; et Il est Le Saint-Esprit par Lequel Il vit en nous.

 

Mais Père, Fils ou Saint-Esprit ne sont pas des Noms.

 

Dieu ne se nomme pas Père, ni Fils, ni Saint-Esprit.

 

Et Le Nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit est Le beau Nom de Jésus, Le Christ, notre Divin et bien-aimé Sauveur, Le Seigneur Eternel.

 

Gardez toujours à la pensée que Dieu est omniprésent et que cela ne Le gêne pas d’être dans la chair et en même temps au Ciel.

 

Je ne vous enseigne pas ces Choses pour le plaisir de vous contrarier, mais parce qu’il est de la plus haute importance de savoir ce qu’est Jésus-Christ :

 

car si vous ne croyez pas CE QUE JE SUIS, vous mourrez dans vos péchés Jn 8/24

 

Pour ce qui concerne la vie de Jésus-Christ, je ne vais pas réécrire La Bible, lisez-la, cherchez et vous trouverez.

 

Je vous dirai juste une dernière chose au sujet de Jésus : Il vous aime et veut que vous Le connaissiez tel qu’Il est car, la Vie éternelle c’est de connaître Dieu et Celui qui est venu Jn 17/3.

 

Celui qui a été envoyé, c’est La Parole de Dieu faite chair, la première de toutes les créations.

 

Voir Agneau. Alpha. Avocat. Bon Berger. Chemin. Chute. Commencement. Création. Croix. Dieu. Emmanuel. Engendrer. EpouxEvangile. Golgotha. Grâce. Je Suis. Jéhovah. Lumière. Marie. Messie. Oint. Oméga. Pain de Vie. Pierre AngulaireRacheter. Rédemption. Résurrection. Rocher. Sacrifice. Sainte-cène. Sang. Sauveur. Seigneur. Sermon sur la montagne. Serpent d’airain. Transfiguration. YHWH.

 

Le mot Christ est le mot grec du mot Messie en hébreu.

Christ, Messie et Oint sont les mêmes mots.

 

La première création de Dieu c’est le fait d’avoir parlé.

 

Au commencement était La Parole. La Parole est née, Elle a tout créé par Elle-même et pour Elle-même ; ensuite, elle s’est faite chair, pour habiter avec nous. Voir Emmanuel.

 

Quand Jésus est venu dans ce monde, Il a été introduit dans ce monde. Il a été alors engendré. Marie a porté en elle le Fils de Dieu Héb 1/5-6.

 

Jésus-Christ a été prédestiné avant la fondation du monde pour être Le Sauveur de ceux qu’Il avait élus 1 Pi 1/19-20 et Eph 1/4.

 

Il a porté nos péchés sur la croix et Il a été envoyé dans le séjour des morts comme tous les pécheurs voulant pleinement endurer le châtiment de nos péchés qui consiste d’une part, à la mort, mais aussi, après la mort, dans la descente au séjour des morts. C’est alors qu’il a prêché le salut accompli sur la croix, ajoutant l’ultime extension de Sa complète victoire. C’est alors que les genoux ont fléchis devant Lui comme Paul le dit :

 

afin qu’au Nom de Jésus tout genou fléchisse dans les Cieux, sur la terre et sous la terre, et que toute langue confesse que Jésus-Christ est Seigneur, à La Gloire de Dieu Le Père! .Phil 2/10

 

C’est sous la terre, dans les régions inférieures de la terre, qu’Il est allé Eph 4/9.

Et c’est de là, après avoir prêché aux morts, qu’Il a emmené avec Lui des captifs en haut, c’est-à-dire, au paradis. Voir Baptême. Paradis.

 

Ce texte de Paul nous renvoie à un ministère qui s’étend au-delà du monde des vivants. Le ministère de Jésus-Christ, le Rédempteur, a une portée ‘cosmique’ :

> Ciel,

> terre et

> séjour des morts.

 

C’est en sortant du séjour des morts avec ceux qu’Il emmenait avec Lui, que Jésus-Christ prit les clés de cet endroit. Il tient désormais les clés de la mort et du séjour des morts Apoc 1/18.

 

Mes frères et sœurs ! Même le monde des morts a été visité par Jésus-Christ le Rédempteur, Le Sauveur.

 

Les portes sont ouvertes depuis, et ceux qui reçoivent la prédication de l’Evangile peuvent monter au paradis 1 Pi 4/6.

 

Regardez, observez ce que dit Pierre, celui qui a reçu les clés. Voir Clés. C’est dans sa première épître qu’il parle de Jésus-Christ allant prêcher aux morts, aux esprits qui avaient été rebelles au temps de la construction de l’arche de Noé 1 Pi 3/19.

 

Et c’est neuf versets après avoir dit cela, qu’il dit que l’Evangile a été prêché aux morts 1 Pi 4/6.

 

Qu’est ce que Jésus a prêché ?

C’est l’Evangile qu’Il a prêché !

 

Il l’a prêché pour que ceux qui croient, puissent vivre selon Dieu, par l’Esprit, après avoir été jugés quant à la chair !

 

Lisez avec une autre grille de lecture que celle qu’on vous a imposée dans vos religions ! Lisez ce que La Bible dit en toute simplicité. Ne donnez pas à La Bible l’interprétation que votre dénomination religieuse lui donne. Toutes les religions prétendent être dans la vérité. Cependant elles ne sont jamais d’accord entre elles. Alors !!!! Osez être éclairé par le Saint-Esprit selon ce qui est écrit. Amen !

> Jésus est Dieu

 

Ne sachant pas que la première création de Dieu c’est le fait d’avoir manifesté Sa Parole, c’est-à-dire : d’avoir parlé, les Chrétiens sont dans la confusion, ne sachant pas très bien depuis quand Le Logos existe...

 

(A-t-Il un passé éternel ?

 

Quand a-t-Il été engendré ?

 

Que signifie ‘le Premier-Né de la création ? etc...).

 

Ils en ont fait un ‘mystère’ de plus. Je suis certain que Dieu ne leur en veut pas de croire à tant de ‘mystères’. Il les aime. Cependant, quand Il veut Se révéler à eux, et qu’ils se braquent contre ses envoyés qui bousculent leurs ‘mystères’, là, Dieu n’apprécie pas vraiment leur attitude.

 

Pour notre part, nous croyons que les trinitaires (qui croient en trois personnes distinctes) sont dans l’erreur. (Je pense que vous vous en êtes aperçu en lisant ce livre...). Mais nous les considérons comme des authentiques frères et sœurs en Jésus-Christ.

 

Jésus-Christ est le plus grand Etre qui soit venu dans ce monde. Sa vie est notre exemple absolument parfait. C’est comme Il a vécu que toute l’humanité doit vivre. Tout ce qu’un de Ses disciples fait, il doit le faire au Nom du Seigneur Jésus-Christ Col 3/17.

 

Il n’y a aucun autre Nom par lequel nous pouvons être sauvés Ac 4/12.

 

Un disciple de Jésus-Christ est très fier d’être taxé d’hérétique lorsqu’il place le Nom de Jésus au-dessus de tout ce qui est Ac 5/38-42.

 

Son commandement, c’est que nous croyons au Nom de Jésus-Christ, le Fils 1 Jn 3-23.

 

Nul ne peut dire que Jésus est Le Seigneur (l’Eternel) si ce n’est par le Saint-Esprit 1 Cor 12/3.

Typologie

 

L’agneau qu’Abel offrit était le type de Jésus-Christ Gen 4/4.

Abraham offrant Isaac Gen 22/1-13. La Loi sacrificielle de l’agneau sans tache Ex 12/5, 21, 46 ; Nom 9/12 ; Jn 1/29 ; 19/33 ; 1 Pi 1/19 ; Apoc 5/6.

Le Pain que Dieu donne Ex 16/2-15 ; Jn 6/51.

Le Rocher frappé Ex 17/6 ; Jn 4/6-14 ; 1 Cor 10/1-4.

Le bouc émissaire Lév 16/20-22 ; Es 53/11.

Le serpent d’airain de Moïse Nom 21/8-9 ; Jn 3/14-15.

Jonas trois jours et trois nuits dans le poisson Jon 2/1 ; Matt 12/40. Voir Sabbat.

 

Trois jours et trois nuits

 

Le Corps de Jésus-Christ est vraiment resté trois jours et trois nuits dans le tombeau.

C’était la fête de la Pâque Jn 18/39. Or, le soir de la Pâque est comme une soirée de Sabbat Lév 23/4-8.

 

C’est un soir de repos durant lequel rien ne doit être fait.

Or, les théologiens admettent ne pas savoir ce que signifie le terme employé par Luc dans son Evangile 6/1 :

 

« un sabbat appelé second-premier ».

 

(Deuteroprotos = Second plus beau).

Ce terme était employé lorsque que le quatorzième jour du premier mois tombait un jeudi.

 

Le vendredi qui suivait ce jour-là était alors appelé « second-premier » puisqu’il y avait cette semaine-là, deux sabbats.

 

Jean dira dans son Evangile que le jour où Jésus-Christ a été crucifié était un jour de préparation et que ce Sabbat était un grand jour... Jn 19/31.

C’était sans doute un grand jour parce qu’il était un « second-premier ».

Jésus a donc été crucifié un jeudi, le jour du premier des deux sabbats qui se suivaient.

 

Il resta en croix de midi à 15 heures, Il fut mis au tombeau rapidement car le soir de la Pâque allait commencer.

 

Jésus resta donc dans le tombeau :

> le jeudi après-midi, premier jour

> la nuit du jeudi au vendredi, première nuit

> le vendredi toute la journée, second jour

> la nuit du vendredi au samedi, seconde nuit

> la journée du samedi, troisième jour

> la nuit du samedi au dimanche troisième nuit

> et ressuscita le dimanche matin.

 

Par exemple : la Pâque juive de l’an 2000 est tombée le jeudi 20 avril, (le 15 Nissan,) un jeudi de préparation.

 

La fête a commencé au soir et le premier jour, c’est-à-dire le vendredi, les Juifs n’ont rien fait, c’était le « sabbat-second-premier »).

 

Tout cela pour accomplir la prophétie qui disait qu’Il resterait trois jours et trois nuits dans la tombe.

Si vous ne me croyez pas, vous avez un problème mathématique à résoudre pour en arriver à croire que Jésus-Christ est resté trois jours et trois nuits dans le tombeau !

 

Que voulez-vous croire ?

 

Comment expliquer que Jésus-Christ est resté trois jours et trois nuits dans la tombe du vendredi au dimanche ?

 

Maintenant, nous avons plus que cela. Nous avons la prophétie de Daniel qui nous confirme que les religieux ont tort de croire que Jésus a été crucifié un vendredi.

 

Dan 9/25-26 nous donne, de façon cachée voir Gloire, la date exacte de la mort de Jésus-Christ sur la croix.

 

A quelle date la prophétie de Daniel commence-t-elle ? Elle commence au moment où La Parole a été prononcée par le prophète, disant que Jérusalem allait être rebâtie .

 

Dans Néh 2, le roi laisse partir Néhémie pour rebâtir Jérusalem le 14 Mars 444 avant Jésus-Christ (Dico. biblique Chouraqui).

 

> La question est :

à quelle date le Oint a-t-Il été retranché ?

> La réponse est :

 

après les soixante-deux semaines dont Daniel parle dans sa prophétie.

Jésus entre à Jérusalem le dimanche 2 avril. (Réf. Bible Thompson page 1739).

 

Puis, Jésus-Christ passa la nuit du dimanche au lundi à Béthanie Matt 21/17.

Le lundi matin Il sécha le figuier Matt 21/18, et se rendit au Temple où Il enseigna toute la journée.

 

Le même jour, Il continua d’enseigner Matt 21/23.

Jésus-Christ sort du Temple ce lundi 3 Avril et les disciples Lui posent les trois fameuses questions Matt 24/1.

 

Et lorsqu’Il eut fini tous Ses discours Il dit à Ses disciples :

vous savez que la Pâque a lieu dans deux jours et que le Fils de l’homme sera livré pour être crucifié Matt 26/2.

 

Jésus a dit cela le lundi soir.

Il a dit : dans deux jours.

 

Il aurait pu dire : « vous savez que La Pâque a lieu mercredi et que le Fils de l’homme sera livré pour être Crucifié ».

 

Le mercredi 5 Avril, le premier jour des pains sans levain, le soir, Jésus prit la Pâque avec ses disciples Matt 26/17.

 

(Je vous signale que le Sabbat commence toujours le vendredi soir au coucher du soleil.

 

Cette année là, la Pâque commença déjà le mercredi au soir, à partir du moment où le soleil s’est couché. Le repas de la Pâque a toujours lieu la veille au soir).

 

Judas trahit Jésus-Christ ce mercredi-là, le soir Jn 13/27.

Et c’est quand sa parole de trahison est sortie, que la prophétie du Oint retranché s’est accomplie.

 

Jésus a été arrêté au jardin de Gethsémané la nuit du mercredi au jeudi. Voir Gethsémané

 

Or, pouvons-nous trouver exactement nos 69 semaines entre le 14 Mars 444 av. Jésus-Christ et le mercredi 5 Avril ap. Jésus-Christ ?

 

> La réponse est : OUI !

 

D’abord il faut savoir que Dieu ne compte pas les jours comme nous les comptons aujourd’hui. Pour Lui, un mois, c’est trente jours.

Et Il y ajoute quatre jours chaque année 1 Hénoc 82/4 à 6.

 

Hénoc, le septième depuis Adam, parle aussi des quatre jours qui ne sont pas comptés, de son temps, dans le calendrier et que c’est un tort 1 Hénoc 75/1. Voir Jude. Apocryphes. Dispensation. Ecritures. Hénoc.

Hénoc compte, non d’après l’apparition de la lune, mais d’après le mouvement du soleil.

 

Et il faut aussi savoir que 70 semaines signifie soixante-dix semaines d’années c’est-à-dire 490 ans (Bible Thompson Page 1025).

Cela signifie que Jérusalem a été reconstruite en 49 ans (sept semaines de Daniel).

 

69 semaines font donc : (dans le calendrier qui ne compte pas les quatre jours : 483 ans).

69 x 7 = 483 ans

Et 483 x 360 = 173880 jours de Dieu.

On peut donc calculer le nombre de jours entre le 14/03/444 av. Jésus-Christ et le 5/04/33 ap. Jésus-Christ.

Du 14/03/444 av. Jésus-Christ et la fin de l’année il y a 292 jours.

Entre 443 av. Jésus-Christ et 32 ap. Jésus-Christ : 443 + 32 = 475 ans.

475 ans correspondent à 173375 de nos jours.

(475 x 365 = 173375).

 

Pourquoi calculer en employant 365 jours de notre calendrier ?

 

Pour que nous puissions étudier la prophétie de Daniel. Car Dieu connaissait déjà à l’avance notre façon de compter nos jours en ce troisième millénaire. Dieu avait dit à Daniel que

Ses Paroles seraient tenues secrètes et scellées jusqu’au temps de la fin. Que plusieurs seraient purifiés, blanchis et épurés. Que les méchants feront le mal, et qu’aucun des méchants ne pourra comprendre, mais que ceux qui auront de l’Intelligence comprendront Dan 12/9-13.

 

Comprenez-vous ?

Donnez-vous un peu de peine pour faire fonctionner votre « intelligence-don-de-Dieu » et cela deviendra clair.

 

Il faut ajouter à cela les 118,75 jours qui manquent à cause des années bissextiles : ( les années bissextiles des 475 ans).

173375 + 118,75 = 173493,75 jours.

 

Et il faut aussi ajouter les 95 jours qui vont du début de l’année 33 au 5/04/33 ap. Jésus-Christ :

 

173493,75 + 292 + 95 = 173880,75 jours. C’est-à-dire le 5/04/33 vers 18 heures (le ,75 représentant les trois quarts du jour).

 

Cela nous amène au 5/04/33. Et les 69 semaines de Daniel sont parfaitement bien situées entre les deux dates.

 

Le repas de la Pâque ayant eu lieu après le coucher du soleil, c’est donc bien dans la nuit du mercredi au jeudi que Jésus-Christ a été arrêté au jardin, voir Gethsemané.

 

Et Il a été crucifié dans la journée du jeudi.

Alors je répète ma question de tout à l’heure... Comment allez-vous continuer à croire que Jésus-Christ est mort un vendredi et qu’Il est resté trois jours et trois nuits dans le tombeau ? C’est impossible de croire cela...

Mais, cela fait sans doute aussi partie des « mystères ».