Préambule

William Branham,

"L'Ange de Laodicée"

 

 

Le mot « ange »  vient du grec « aggelos » qui signifie « messager ».


Dieu a envoyé un homme tout simple sur la terre, le 6 avril 1909, avec un message pour notre temps. Cet homme a été chargé d’ouvrir les Sept Sceaux de l’Apocalypse et d’ouvrir ainsi la porte au rétablissement de toutes choses que La Bible annonce.

 

William Marrion Branham


Cet homme sans grande instruction a annoncé l’Evangile de Jésus-Christ principalement dans le cadre de réunions des ‘hommes d’affaire Chrétiens’.


Il avait des dons tout à fait extraordinaires de Parole de Sagesse, de Parole de Connaissance et pour la guérison des malades. (Par exemple, le roi d’Angleterre, le roi Georges VI, a été guéri de la sclérose en plaque au travers de son ministère).


En France, je me rends compte que presque plus personne ne connaît la vie de cet homme de Dieu.


C’est afin que tous puissent se faire une idée personnelle en présence de Dieu, que j’ai décidé de publier chaque semaine un chapitre racontant la vie extraordinaire de ce prophète majeur.


On peut ne pas être d’accord avec tout ce qu’il a dit, seul Jésus a toujours été parfait, mais il serait regrettable que la nouvelle génération qui monte ne sache rien du message que Dieu a donné à cet homme pour nous.
La méchanceté de certains religieux a diabolisé William Branham, (sans doute par jalousie ou sectarisme). Ils ont dit des choses qui ont fait du bruit, surtout en France. Et ils ont ainsi empêché la nouvelle génération d’entendre la voix de Dieu qui parlait sans faire de bruit.


En Afrique on dit : « un arbre qui tombe fait plus de bruit que dix qui poussent ». C’est ainsi que les bruits qui tuent font encore du tapage autour du ministère de cet homme tout simple, tout cela sur la base de paroles mal interprétées. Avec ce que je publie là, vous pourrez vous faire désormais une opinion personnelle en présence de Jésus-Christ notre Sauveur et Maître.
Je tiens à préciser fermement que je ne fais pas du tout partie des "Branhamistes".

 

Chapitre premier: Son enfance Lire

 

 

 

.

 

 

HAUT DE PAGE