Pourquoi vivons-nous en communauté?


depuis 40 ans ? (en 2017)



CONCLUSION


Il y a 40 ans aujourd'hui (en 2017) que nous vivons en communauté et nous savons très bien que cela est juste selon les Ecritures.

Nous ne jugeons pas les Chrétiens qui vivent autrement.


Michel prèche


Mais pour nous, si nous abandonnions la vie communautaire, ce serait comme si nous rétrogradions.

En effet, après avoir entendu et compris la Volonté Ecrite de Dieu, comment pourrions-nous nous mettre à vivre notre vie comme si elle nous appartenait ?


A ce sujet, Paul écrit sous la dictée du Saint-Esprit :


Vous ne vous appartenez plus, car c'est à un grand prix que vous avez été rachetés. Honorez donc Dieu et rendez-lui gloire par votre corps même, aussi bien que par votre esprit, car tous les deux appartiennent à Dieu 1 Corinthiens 6:19-20


Lorsque quelqu'un prétend devant nous qu'il doit être dur de vivre en communauté et qu'il n'y arriverait sans doute pas, je lui réponds alors que ce n'est pas la vie communautaire qui est dure, mais le cœur des gens qui n'ont pas renoncé à leur propre vie, car la vie communautaire des disciples de Jésus n'est possible qu'à ce prix-là.


C'est seulement lorsque chacun a décidé de donner sa vie pour les frères et sœurs, qu'il devient alors doux et agréable de vivre ensemble, selon ce que dit le Psaume 133 de David. En fait, comment Jésus nous demande-t-Il de nous aimer ? En donnant notre vie (Jean 15:13).

C'est pourquoi, si quelques personnes disent :


Je suis prêt à mourir pour mes frères et sœurs !


Je lui demande de commencer par vivre pour eux, car donner sa vie comme un sacrifice vivant est de loin préférable au fait de donner un cadavre ! Paul dit que c'est ainsi que toute notre vie sert Dieu.


Il dit que c'est là un culte qui a un sens, un culte logique et conforme à ce que la raison nous demande (Romains 12:1).


De son côté, l'apôtre Jean a écrit :


Nous avons appris à connaître ce qui est le véritable amour par celui qui a offert sa vie pour nous.


C'est pourquoi nous devons nous aussi engager notre vie pour le bien de nos frères (1 Jean 3:16).


Oui, la vie communautaire est nécessaire à la sanctification, c'est-à-dire à la mise à mort de nos projets personnels et à nos petits désirs égoïstes. Si nous arrivons à vivre en communauté, c'est par une grâce de Dieu et un miracle qui se renouvellent chaque matin.


Nous vivons également ainsi parce que nous avons conscience que nous devons être prêts pour le plus grand Evènement qui ne se soit jamais produit sur terre depuis la mort et la résurrection de Jésus.