URIM ET THUMMIM A.T. N.T.

 

 

 

Certains prétendent que lorsqu’on allait consulter Dieu, on posait sa question, et que les pierres se trouvant sur le pectoral du sacrificateur se mettaient à clignoter de manière à répondre par oui ou par non.

 

C’est une légende genre Walt Disney, c’est très joli, mais ça n’a absolument aucun fondement biblique.

 

Il n’y a rien de « magique » dans l’Urim et le Thummim.

 

 

Voici la signification profonde selon La Parole de Dieu.

 

Urim signifie : Lumière.

 

Thummim signifie : Loi Parfaite.

 

Voici les textes qui nous parle de La Lumière et de la Loi Parfaite :

Ex 28/30 ; Lév 8/8 ; Nom 27/21 ; Deut 33/8 ; 1 Sam 28/1-6 ; Esd 2/63 ; Néh 7/65.

 

L’Urim est La Lumière. Or Jésus-Christ est La Lumière du monde. La Lumière, Jésus-Christ, est La Parole faite chair Jn 1/9 et Jn 1/1, 14 ; Ps 11/9-16.

 

Moïse a écrit deux Choses : La Parole et La Loi Ex 24/3.

 

Le Thummim est La Loi parfaite. Cette Loi parfaite est la loi de liberté Jac 2/12.

 

Quand on consultait L’Urim et Le Thummim, on consultait donc La Parole et La Loi de Dieu.

 

De nos jours, il en est de même

Vous pouvez consulter L’Urim (La Parole) et Le Thummim (La Loi de Liberté).

Il y a danger quand on ne consulte que L’Urim (La Parole).

 

C’est ce que fit Saül qui vivait dans le péché 1 Sam 28/6. Ne consultant que la Parole, sans être en ordre avec La Loi, il ne put avoir de réponse.

 

Il en est de même de nos jours

 

Lorsque les Chrétiens se réjouissent avec une Parole de Dieu sans tenir compte de La Loi de liberté qui lui est jointe, ils se trompent eux-mêmes.

Par exemple :

 

Quand un Chrétien s’approprie Luc 12/32 qui est l’Urim, La Lumière, La Parole, mais qu’il n’obéit pas à Luc 12/33 qui suit immédiatement, et qui est Le Thummim, La Loi parfaite, La Loi de Liberté, il se trompe lui-même.

 

L’Urim ne va pas sans Le Thummim.

 

Ceux qui sont des légalistes ne consultent QUE Le Thummim en oubliant L’Urim. Et ils se trompent gravement car La Parole est toujours au-dessus de La Loi.

 

La Parole est Dieu. Dieu est Amour. Et l’Amour couvre une multitude de péchés alors que La Loi les met en relief.