SALUT POUR CERTAINS MORTS

 

L’Evangile est prêché aux morts depuis que Jésus-Christ a ouvert la porte du séjour des morts en allant Lui-Même y prêcher 1 Pi 3/18-20 ; 1 Pi 4/6.

 

Jésus-Christ est venu pour dire à ces captifs là : « Sortez ! » Es 49/9.

 

Il est allé inaugurer la route et leur a proclamé la liberté Es 61/1 ; Luc 4/18.

 

Depuis, nous sommes dans l’heure où les morts entendent la voix du Fils de Dieu, et ceux qui l’entendent, vivent Jn 5/25.

 

Evidemment, nous qui sommes vivants, nous étions morts dans nos péchés et nous avons entendu la voix du Seigneur. Nous sommes passés de la mort à la vie. C’est une réalité.

 

 Mais la réalité concernant ceux qui sont morts et qui sont dans le séjour des morts est celle-ci : Jésus-Christ a fait entendre Sa voix aux morts. Maintenant, nous savons que tout ce que Jésus-Christ a fait, nous devons le faire également Jn 14/12.

 

Cela signifie que les disciples de Jésus-Christ, quand ils « meurent », vont prêcher aux morts pendant quelques temps comme Le Maître l’a fait avant eux.

 

Et, sur terre, les disciples accomplissent l’Ordonnance du baptême à la place des morts.

 

C’est pourquoi, les disciples de Jésus-Christ font des recherches généalogiques, pour accomplir l’Ordonnance du baptême au profit du plus grand nombre, et en particulier pour ceux de leur famille qui sont déjà morts 1Tim 5/8. Voir BaptêmeGénéalogieOrdonnances.

 

(Plusieurs prophètes et prophétesses actuels qui sont venus visiter La Communauté de Lamblore, nous ont dit que notre mission était, entre autres, de délivrer les captifs.

 

Les captifs dont parle Es 49/9 sont précisément les captifs que Jésus a commencé à faire sortir du séjour des morts en Eph 4/8. Voir Captifs.

 

Ces prophètes actuels ne savaient absolument pas que nous pratiquions le baptême à la place des morts. L’un d’entre eux, qui ne nous connaissait pas du tout, n’a passé que quelques heures chez nous, venant du Québec. Tous ces messages prophétiques n’ont servi qu’à nous confirmer que nous étions bien dans La Volonté écrite de Dieu. Voir Mort.

 

 

 

 


 
<