.

PHILEMON N.T.

 

 

 

 

C’est à Philémon que l’esclave Onésime appartenait. Onésime alla trouver Paul qui le renvoya à Philémon avec une lettre lui disant :

 

Si tu me tiens pour ton ami, reçois-le comme moi-même Philémon 17.

 

Il y a une épître de Paul à Philémon. C’est donc une lettre privée qui nous est parvenue et qui contient de très belles choses pour l’édification.