.

PAUVRE

 

 

Il y a deux sortes de pauvres dans La Bible.

 

> 1° le pauvre selon Dieu

> 2° le pauvre selon le monde.

 

> Un pauvre selon Dieu, c’est une personne qui peut avoir de grands biens, mais qui ne compte que sur Dieu en toutes choses (donc dans la gestion de ses biens matériels aussi).

 

> Un pauvre selon ce monde, c’est une personne qui n’a pas de biens (ou qui en possède) et ne sait pas que Dieu est le rémunérateur de ceux qui le cherchent Héb 11/6.

Il a besoin de l’aide des autres.

 

Jésus a dit que nous aurons toujours des pauvres avec nous Matt 26/11.

 

Cela signifie que nous devons nous occuper des pauvres selon ce monde et de l’âme des gens riches qui croient ne pas avoir besoin de Dieu.

 

Un disciple de Jésus-Christ ne doit pas fermer sa main devant son frère humain qui est dans l’indigence Deut 15/7.

 

Pour ce qui est de la véritable Eglise de Jésus-Christ, une grande grâce repose sur elle car il n’y a pas d’indigent en Elle (dans La Communauté de vie). Voir Eglise. Ac 4/33-34.

 

Quand Jésus-Christ disait de tout vendre et de donner aux pauvres, Il disait de tout vendre et de donner aux apôtres Matt 19/21, à comparer avec Ac 4/35.

 

Les apôtres étaient les vrais pauvres selon Dieu

 

> Un vrai pauvre selon Dieu, c’est celui qui a la foi que Dieu tient tout sous Son contrôle et qui compte sur Lui chaque jour pour qu’Il bénisse l’œuvre de ses mains.

 

Je le répète :

 

Il faut donc distinguer deux sortes de pauvres selon La Parole de Dieu.

 

Les pauvres qui ont Dieu pour Source et à qui il ne manque rien parce qu’ils ont tout en commun à l’image de ce que vivait réellement l’Eglise de Jérusalem Ps 23/1.

 

Les pauvres qui ne connaissent pas Dieu et qui ont besoin qu’on les aide matériellement, physiquement, psychiquement et spirituellement.

 

Jésus-Christ n’était pas un pauvre selon le monde, mais Il était un vrai pauvre selon Dieu.

 

Jésus-Christ n’était pas pauvre selon le monde, Il avait un trésorier qui, par exemple, le jour de la multiplication des pains, avait la somme de 160 francs-or, ce qui représente les deux tiers du salaire annuel d’un ouvrier Jn 6/7 ; Matt 18/28. (Note de la Version Parole Vivante).

Même si on ne met le SMIC qu’à 6000 frs ou 914,69 € cela nous donne l’équivalent de 48000 francs ou 7317,55 € en caisse.

 

Jésus-Christ n’était pas pauvre selon le monde.

C’est pourquoi les apôtres avaient l’habitude que Jésus-Christ envoie Judas donner de l’argent aux pauvres selon le monde Jn 13/29.

 

Jésus-Christ s’est fait pauvre selon Dieu, afin que nous, qui étions pauvres selon ce monde, nous puissions devenir riches, grâce à Dieu 1 Cor 8/9.

L’argent n’est ni bon ni mauvais, tout dépend de celui qui le possède. Si votre cœur est bon, vous ferez de bonnes choses avec, et si votre cœur est mauvais, vous en ferez de mauvaises.

 

Celui qui donne aux pauvres n’éprouve pas la disette Pro 28/17. Fais entrer dans ta maison les malheureux sans asile Es 58/6-7.

 

Si tu veux être parfait, vends ce que tu as, donne-le aux pauvres (selon Dieu) Matt 19/21 ; Marc 10/21 ; Luc 18/22. Voir Parfait.