.

PARDONNER

 

 

Dieu pardonne nos péchés et annule le châtiment que méritait le péché, c’est-à-dire la mort. L’âme qui pèche, c’est celle qui mourra Ezé 18/4.

 

C’est parce que Jésus-Christ a versé Son Précieux Sang à la croix, que le pardon de nos péchés est accordé à tous ceux qui se repentent.

 

Ceux qui blasphèment contre le Saint-Esprit n’ont pas du tout de sentiment de culpabilité et c’est pourquoi ils ne peuvent être pardonnés. Voir Blasphème.

 

Comprenez donc que si vous éprouvez un sentiment de culpabilité, c’est que vous n’avez pas péché contre Le Saint-Esprit.

Vous êtes accusé par le diable. Il vous ment, vous disant que vous avez blasphémé contre Le Saint-Esprit.

Soyez délivré de cette pensée obsessionnelle dès maintenant, au Nom du Seigneur Jésus-Christ ! Si vous avez attristé le Saint-Esprit, vous pouvez ressentir de la tristesse dans votre cœur.

Mais là encore, cela n’a rien à voir avec le blasphème contre Le Saint-Esprit. Simplement, confessez gentiment ce que vous avez fait au Seigneur ; Il est toujours fidèle pour vous pardonner et vous purifier.

Souvenez-vous toujours de cela : celui qui a blasphémé contre Le Saint-Esprit n’en éprouve aucune tristesse, ni aucune angoisse.

 

Lorsque nous pardonnons, nous démontrons que nous sommes des disciples de Jésus-Christ et que nous ne gardons donc pas de mauvaises pensées contre ceux qui nous ont fait du tort Matt 5/43-45 ; Matt 6/12-15.

 

Les disciples Luc 14/33 ont le pouvoir de pardonner les péchés Jn 20/23.

 

Le lavage des pieds est le symbole du pardon que nous nous accordons mutuellement au Nom du Seigneur Jésus-Christ. Le lavage des pieds doit être pratiqué pour pouvoir être entièrement pur Jn 13/10

 

Vous devez vous laver les pieds les uns les autres Jn 13/14.

 

Vous ne pouvez pas être heureux si vous ne pratiquez pas le lavage des pieds Jn 13/17. Voir Laver. Ordonnances. Heureux.

 

Il est étrange que les Chrétiens, en général, prennent La Sainte Cène qui est le symbole de la communion, et n’ont presque pas de communion réelle avec leurs frères et sœurs.

 

Et qu’ils ne se confessent presque jamais leurs péchés les uns aux autres, et ne pratiquent jamais le lavage des pieds, qui est le symbole de ce pardon accordé au Nom du Seigneur Jésus-Christ... C’est aussi un « mystère » !