.

ORDONNANCES

 

 

 

 

Nous ne disons pas « sacrements » parce que nous voulons garder le vocabulaire biblique et sa signification afin de ne pas créer de confusion dans les âmes.

 

Dieu veut que nous enseignons Ses Ordonnances et Ses Lois à Son peuple Ex 18/20.

 

Nous devons suivre les Ordonnances de Dieu Ezé 11/20.

 

Il y a donc l’Ordonnance de l’imposition des mains Marc 16/18. Voir Imposition des mains.

 

L’Ordonnance de l’onction d’huile aux malades de l’Eglise qui ont confessé leurs péchés selon Jac 5/14-16. Voir Oint

 

Il y a l’Ordonnance du baptême pour les vivants Marc 16/16. Voir Baptême.

 

Il y a l’Ordonnance de la présentation des enfants Matt 19/14-15 ; Matt 28/19-20.

 

L’Ordonnance de l’entrée dans le Temple à douze ans Luc 2/42. C’est, en quelque sorte, une Bar Mitsva (et Bat Mitsva pour les filles), une fête désignant que l’enfant a atteint la majorité spirituelle au sein de La Communauté. Cet acte se fait le jour de la Pentecôte (date de la réception de la Loi au Sinaï et du Saint-Esprit à Jérusalem) Ex 19/1.

 

Il y a l’Ordonnance du lavage des pieds. Voir Adoration. Alliance. Laver. Mystère de Dieu.

 

Il y a l’Ordonnance de la Sainte-Cène 1 Cor 11/23-34. Voir Alliance.

 

Maintenant, il faut être très clair !

 

Toutes ces Ordonnances n’ont de valeur que pour ceux qui les acceptent.

Par exemple :

 

Une personne qui a été baptisée doit garder l’Alliance qui est associée à l’Ordonnance.

 

Si elle ne garde pas l’Alliance, son baptême ne vaut rien.

 

De nos jours, une personne garde l’Alliance du baptême quand elle garde l’Alliance qui avait cours au premier âge de la véritable Eglise de Jésus-Christ Ac 2/42. Voir Eglise. Nom de l’Eglise. Clés.

 

 

.