MANUSCRITS ( de la mer morte)

 

Voir Qumram

.

Le 29 novembre 1947, l'ONU décidait le partage de la Palestine, Juifs et Arabes recevant leurs zones définies. Ce vote mémorable avait déclenché une explosion de joie, tant parmi les communautés juives du monde entier que parmi les ressortissants Juifs déjà établis en Palestine.


Or, en ce même jour du 29 novembre 1947 , le Professeur A. Sukenik, spécialiste de paléographie judaïque à Jérusalem, faisait connaître au monde la valeur exceptionnelle d'une sensationnelle trouvaille archéologique :

 

LES FAMEUX MANUSCRITS DE LA MER MORTE.

 

Le sort d'Israël est étroitement lié à celui de ses propres Ecritures. Elles ont ressurgi des antres de la terre quand le peuple hébreu renaissait.

 

Ils prouvent l’authenticité du Livre d’Hénoch

L’original d’Hénoch était considéré comme perdu avant qu’on ne retrouve des fragments araméens à Qumrâm.

Ces fragments prouve que ce texte n’a pas été écrit après Jésus-Christ , mais bien avant.