JOB A.T.

 

 

 

Job a connu des épreuves terribles, mais il est resté fidèle à Dieu. Ce livre ferme la bouche aux gens qui croient que si on souffre, c’est qu’on a nécessairement péché.

 

On y voit le diable discuter avec Dieu. On y voit Job démontrant la sagesse infiniment variée de Dieu.

 

Chapitre 1 et 2, prologue.

 

Ch 3-31, série de discussions entre Job et ses trois « amis » (quand on a la chance d’avoir des amis comme eux, on n’a pas besoin d’avoir des ennemis).

Ch 32-37, discours d’Elihu un quatrième « ami » qui trouve de nouvelles raisons de condamner Job. Ch 38-42, conclusion du livre de Job.

 

Si, comme Job, vous connaissez vraiment le Seigneur et menez une vie qui Lui soit acceptable, vous pouvez tout surmonter.

Votre foi en Dieu est inébranlable. Vous êtes alors capable de dire comme Job dans :

 

Dieu a donné, Dieu a repris, que Le Nom de L’Eternel soit Béni ! Job 1/21

 

Dieu aime Job et le dit à Ezéchiel Ezé 14/14.

 

Jacques cita Job Jac 5/11.